ALLONS !

Liberté, Que tout mortel te rende hommage….

« Allons, allons, marchons… »
« Brisons tous nos fers… »
« Plutôt la mort que l’esclavage… »
« Faisons monter nos cris… »

©PeterBut.fr

Un hommage vibrant et fougueux à la Liberté, ou musiques et théâtre fusionnent pour célébrer les aspirations universelles du peuple français au Siècle des Lumières…

De magnifiques airs et chœurs d’opéras de Charpentier, Rameau, compositeurs de Versailles, et de Gossec, musicien révolutionnaire, évoquent de façon métaphorique ou parfois très explicite l’aspiration du peuple français à un avenir lumineux, libre et fraternel. En écho à ces musiques, des textes de Montesquieu, Diderot, Voltaire, Olympe de Gouges, Bayle, des extraits de La colonie et de L’Îles des esclaves de Marivaux,  des discours de Danton et de Robespierre…

Un foisonnement kaléidoscopique qui invite chacun à rester vigilant sur la vivacité de ces valeurs universelles, au-delà du temps et des frontières.

Accompagnés avec accordéon, clarinette et percussions, deux chanteurs solistes, cinquante choristes et une comédienne entraînent le public dans un fondu-enchaîné de textes et de musiques qui célèbrent la liberté, l’égalité et la fraternité.

Distribution

Création
Résidence de création et coproduction Odyssud-Spectacles

Mise en scène : Patrick Abejean
Direction musicale : Stéphane Delincak
Costumes : Sohüta
Création lumières : Étienne Delort

Comédienne : Ondine Nimal
Soprano solo : Céline Laborie et Cécile Piovan (en alternance)
Baryton solo : Aurélien Gasse

Ensemble instrumental :
Accordéon : Grégory Daltin et Maylis Arrat (en alternance)
Clarinettes : Camille « Artichaut »
Percussions : Florent Tisseyre

Chœur À bout de souffle (50 chanteurs)